Le palais de justice pour Renzo Piano, et pour Bouygues

© Grand Parid et petits détours. Sibylle Vincendon

Le futur tribunal de grande instance de Paris sera érigé grâce au béton de Bouygues mais dessiné par le talent de Renzo Piano. L’Etablissement public du palais de justice de Paris (EPPJP) a annoncé cet après-midi que ce groupement avait été préféré à celui qu’emmenait Vinci. Dans ces formules de partenariat public privé, ce sont les entreprises qui sont chef de file, les architectes faisant, si l’on ose dire pour un chantier de 650 millions d’euros, partie du paquet cadeau.

Dans ma boîte de réception de mails, le communiqué de presse de Brigitte Kuster, maire UMP du XVIIème arrondissement, est arrivé le premier sur les chapeaux de roues. Il faut dire que l’élue n’est pas peu fière d’avoir, dit-elle, proposé ce site entre Batignolles et périphérique, mettant ainsi fin à une controverse gouvernement- ville de Paris autour d’un  site du même style, mais à l’autre bout de la capitale, dans le XIIIème.

Ce sera le plus gros chantier du ministère de la Justice, terminé en principe fin 2016 pour une ouverture courant 2017. Sur l’île de la Cité ne resteront que les Cours (d’appel et de cassation).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :