Le projet du Grand Paris suscite l’intérêt d’investisseurs étrangers (CDC)

©AFP

Le projet d’aménagement du Grand Paris, qui va nécessiter plusieurs dizaines de milliards d’investissements publics et privés, suscite l’intérêt d’investisseurs étrangers, a déclaré mercredi à l’AFP un responsable de la Caisse des dépôts (CDC). « Nous recevons des marques d’intérêt de l’étranger », a dit Patrick François, directeur interrégional pour l’Ile-de-France de la CDC et en charge du dossier Grand Paris. Le directeur général de la Caisse des dépôts, Augustin de Romanet, a créé il y a deux ans un club d’investisseurs de long terme, dirigé vers des partenaires internationaux. « Ces partenaires s’intéressent aujourd’hui au projet du Grand Paris. Les Chinois, les pays du Golfe et les fonds nord-américains se sont manifestés les premiers », a-t-il précisé, parlant même d' »engouement ».

Le Grand Paris, outre son volet emblématique de développement des transports en commun pour un montant estimé à 30 milliards d’euros, comporte aussi un champ d’aménagement urbain et économique autour de nouvelles gares qui représente des investissements de 40 milliards d’euros, qui doivent venir du privé. Outre ces projections de long terme, la CDC a signé mercredi avec l’Etat une convention de partenariat pour accompagner les premiers pas concrets du Grand Paris, territoire aux 12 millions d’habitants. Via cette convention, la CDC — « extrêmement implantée en Ile-de-France où elle a traité 3,5 mds d’euros en 2010 » — « s’engage à dépenser 5 millions d’euros, et même 6 s’il le faut » en études préliminaires pour aider les collectivités locales à bâtir leur projet de contrat de développement territorial (CDT), a affirmé M. de Romanet.

Ces CDT seront ensuite signés entre chaque collectivité et le préfet de région Ile-de-France, Daniel Canepa. « Il faut savoir dépenser de l’argent pour en gagner plus tard, et pour n’avoir aucun prétexte de dire « on ne savait pas ». Nous allons être une espèce de « think tank » pour aider les collectivités à prendre du recul », a poursuivi le DG de la Caisse des dépôts. « Le Grand Paris crée une dynamique qui permet de rêver son futur. Nous lançons la phase opérationnelle des contrats de développement territorial », s’est réjoui Maurice Leroy, ministre de la Ville. « Etat, CDC, élus, nous sommes tous réunis pour permettre à notre capitale et à notre région de rester dans la course mondiale des métropoles », a-t-il ajouté.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :