Un métro en double rocade en Seine-Saint-Denis

© Le Monde. Béatrice Jérôme

En visite à Bondy (Seine-Saint-Denis), jeudi 6 janvier, Maurice Leroy, ministre de la ville et du Grand Paris, a annoncé que le futur métro en rocade autour de la capitale aurait deux lignes dans ce département. Au tracé initialement prévu par l’Etat, qui passe par Clichy-Montfermeil, s’ajoutera un axe parallèle reliant Bobigny, Bondy et Noisy-le-Grand. Ce second tracé, estimé à 2 milliards d’euros, a été « intégré », selon M. Leroy, à la demande unanime des élus du conseil général présidé par Claude Bartolone (PS). M. Leroy a par ailleurs annoncé que l’Etat consacrerait plus de trois milliards d’euros à la rénovation du réseau de transport actuel de la région, dans les quinze ans à venir soit « un doublement », selon son cabinet, des crédits actuels, d’ici à 2025. 17 pôles universitaires candidats à l’« initiative d’excellence » Pas moins de 17 projets « d’initiative d’excellence » devaient être déposés, vendredi 7 janvier, à l’Agence nationale de la recherche (ANR) dans le cadre des investissements d’avenir. Cet appel d’offres est doté d’un capital de 7,7 milliards d’euros à répartir entre « cinq à dix pôles universitaires capables de rivaliser avec les grandes universités du monde ». Parmi les candidats, certains établissements proposent des pôles universitaires métropolitains (Aix-Marseille, Grenoble, Strasbourg, etc.). D’autres, des pôles régionaux (Lorraine) ou inter-régionaux (Nantes-Rennes ou Besançon-Dijon). La région parisienne compte six projets d’initiatives d’excellence (Paris-Est, Paris-Cité, Paris-Sorbonne, Hesam, Paris Sciences et Lettres, et Saclay). François Fillon prône la convergence fiscale et sociale en Europe Le premier ministre, François Fillon, a affirmé, jeudi 6 janvier, qu’« une zone monétaire solide » en Europe nécessite « une convergence minimale en matière fiscale, voire en matière sociale » et qu’il s’agit là de « la grande question des prochains mois et des prochaines années ».

Le déficit commercial en hausse

Le déficit commercial de la France s’est affiché en hausse modérée en novembre 2010 pour atteindre 3,87 milliards d’euros contre 3,71 milliards le mois précédent, ont indiqué les douanes, vendredi 7 janvier. Sur les douze derniers mois, le déficit cumulé s’établit désormais à 50,587 milliards d’euros, a précisé le ministère du budget dans un communiqué.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :