François Fillon a un plan pour les architectes du Grand Paris

© Libération, Sibylle Vincendon

Que François Fillon peut-il faire des dix équipes d’architectes qui ont phosphoré sur le Grand Paris ? Question épineuse tandis que s’achève la première lecture de la loi Grand Paris, dans laquelle ils n’ont rien retrouvé de leurs travaux. Ce qui en a pas mal énervé certains, dont Jean Nouvel, qui a réclamé la tête du secrétaire d’Etat à la Région capitale, Christian Blanc. C’est donc en casque bleu que le Premier ministre a reçu hier les dix équipes. Avec, en cadeau, la création de l’Atelier international du Grand Paris, promis par le chef de l’Etat le 29 avril, et resté depuis dans les limbes. Les dix devraient y participer, ainsi que les agences d’urbanisme des collectivités locales et les établissements publics d’Etat d’Ile-de-France. L’Atelier aura 2 millions d’euros de budget et sera installé au palais de Tokyo, à Paris. Une visite sur place serait prévue le 14 décembre avec Nicolas Sarkozy.
L’Atelier est pour le moment sous la tutelle des ministères de la Culture et du Développement durable. La place de Blanc reste « à déterminer », dit-on à Matignon.
Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :