Le Grand Paris et Sarkozy en Amazonie, points d’orgue de la semaine politique

© Le Point, AFP

L’arrivée de la réforme du Grand Paris en débat à l’Assemblée nationale sera un des moments forts d’une semaine politique également marquée par un déplacement de Nicolas Sarkozy en Amérique du Sud sur le thème du climat, avant le sommet mondial de Copenhague.

Alors que les craintes des maires de France sur les conséquences de la suppression de la taxe professionnelle n’ont pas été dissipées en trois jours de congrès cette semaine, les députés abordent mardi un autre sujet qui fait polémique entre gouvernement et élus locaux, cette fois en Ile-de-France.

Il s’agit du premier projet de loi sur le « Grand Paris », portant sur une nouvelle ligne de métro automatique de 130 km de long autour de Paris, et reliant des pôles d’activité économique.

Le texte donne de très grands pouvoirs à l’Etat, qui pourra bénéficier d’un « droit de préemption principal » dans certaines zones afin d’aménager les quartiers autour des nouvelles gares.

Le patron PS de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, a de nouveau dénoncé samedi dans le JDD un projet « réducteur » et « autoritaire ».

Ce même mardi, jour de grande affluence à l’Assemblée pour les questions au gouvernement, les députés aussi doivent adopter le projet de loi sur la récidive qu’ils ont durci lors de son examen, et procéder au vote définitif du Parlement sur la saisine indirecte du Conseil constitutionnel par les justiciables.

Mercredi, la commission des Affaires sociales doit rendre son avis sur la demande PCF de commission d’enquête sur France Telecom, entreprise secouée par une vague de suicides depuis 2008.

Et jeudi doit intervenir le vote définitif du projet de loi sur la Sécurité sociale, tandis que le bureau de l’Assemblée (organe exécutif) se réunit pour statuer sur la demande PS de commission d’enquête sur les sondages de l’Elysée, objet d’une vive controverse entre majorité et opposition.

Pour Nicolas Sarkozy, après un discours lundi devant les dirigeants et cadres du Pôle Emploi à Paris, puis un déplacement mardi sur le thème de la réorganisation de la police en région parisienne, le point d’orgue de la semaine sera son déplacement jeudi au Brésil puis vendredi à Trinidad-et-Tobago pour parler des questions de climat, avant le sommet de Copenhague les 17 et 18 décembre.

Au sommet des Etats de l’Amazonie à Manaus, il devrait réaffirmer sa détermination à ne pas déboucher sur un « accord au rabais » dans la capitale danoise, un voeu récemment exprimé dans un texte cosigné avec le président brésilien Lula da Silva, puis de nouveau à Bruxelles jeudi dernier lors d’entretiens avec des dirigeants européens.

François Fillon ne sera pas en reste côté activité diplomatique. Vendredi le Premier ministre présidera à Rambouillet (Yvelines) un séminaire intergouvernemental franco-russe avec son homologue Vladimir Poutine.

Au menu du séminaire, auquel participent plusieurs ministres des deux pays, figurent la préparation de l’année croisée France-Russie en 2010, l’environnement avant Copenhague et les grands dossiers économiques bilatéraux.

Dans les partis politiques, l’UMP, qui vient de conclure un accord avec le Nouveau centre en Ile-de-France, procède aux derniers arbitrages avant la présentation de ses têtes de listes pour les élections régionales, samedi prochain lors de son conseil national.

A gauche, Marie-George Buffet (PCF) annoncera lundi les résultats du vote des militants communistes sur la stratégie du parti pour les régionales.

Si la plupart des régions devaient valider l’offre de la direction – des listes Front de gauche autonomes du PS au premier tour -, quelques-unes pourraient décider de s’allier aux socialistes.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :