Le Grand Paris sur les rails

© Le Point, 2009

Moins grand que l’Ile-de-France mais plus vaste que la première couronne, le Grand Paris voulu par Nicolas Sarkozy prend forme… sur le papier, du moins. Un projet de loi examiné dans les prochains jours dotera l’Etat des outils juridiques et des financements dont il aura besoin. Le calendrier de mise en route de ce « chantier présidentiel » est en effet serré. « Il faut que les travaux démarrent avant 2012 » , a indiqué le président de la République. Montant de l’investissement : 35 milliards d’euros. En matière de transports, l’Etat prévoit la création du Grand Huit. Long de 130 kilomètres, ce nouveau métro automatisé devrait être (partiellement) opérationnel dès 2017. Cette grande boucle desservira Le Bourget, Noisy-le-Sec, Chelles, Créteil, Orly, Massy, Saclay, Versailles, la Plaine-Saint-Denis, la Défense…. Pour avancer vite, la collectivité publique usera si besoin de son droit d’expropriation ou de préemption pour des biens situés dans un rayon de 1 500 mètres autour des futures gares. Les territoires desservis par cette ligne seront densifiés. Entre 35 000 et 40 000 logements neufs sont prévus et 19 000 en locatif social. Enfin, 800 000 à 1 million d’emplois devraient être créés en quinze ans. Ce projet, qui aura un impact sur le prix du mètre carré dans certaines communes, commence à mobiliser les spéculateurs. Mais attention : une taxe supplémentaire est à l’étude. Elle viendrait s’ajouter à l’impôt sur les plus-values acquitté lors de la revente. Pour se faire une idée sur les scénarios, rendez-vous jusqu’au 22 novembre au Palais de Chaillot. Dix architectes exposent la vision du Grand Paris qu’ils ont transmise au chef de l’Etat.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :