Grand Paris: Huchon dénonce « le passage en force » du gouvernement

© Le Point, 2009

Le président du conseil régional d’Ile-de-France Jean-Paul Huchon (PS) a dénoncé le « passage en force » du gouvernement avec le projet de loi sur le Grand Paris, examiné mercredi en conseil des ministres, estimant que « le projet ne peut être présenté au Parlement en l’état ».

Dans un communiqué, M. Huchon souligne que « contrairement à ce qu’affirme le Premier ministre dans un courrier daté d’hier » (mardi), les « actes » du gouvernement sont « contraires aux bonnes intentions affichées ».

François Fillon a envoyé un courrier à plusieurs grands élus d’Ile-de-France pour leur dire qu’il avait pris « en compte au mieux » leurs préoccupations en amendant le projet du Grand Paris.

Ce projet « ne se fera pas contre les élus mais bien en étroite collaboration avec eux », assurait le Premier ministre.

M. Huchon lui répond que « ce texte ne peut pas être présenté devant le Parlement alors qu’il fait l’objet de contestations d’élus de tous bords, y compris ceux de la majorité présidentielle » (notamment Jean-François Copé).

Il « maintient que le projet est inacceptable et demande au gouvernement son retrait et l’engagement dans les plus brefs délais d’une réelle concertation avec les élus d’Ile-de-France ».

Selon lui, « ce travail doit aboutir à un texte qui réponde aux vraies urgences des Franciliens en matière de transports, logement, emploi et environnement, avec l’ambition de construire la métropole de l’après Kyoto ».

Le texte doit aussi « permettre aux élus locaux de mener à bien, sur leurs territoires, les projets attendus par les populations sans le risque d’expropriation et de spéculation immobilière généré par le texte du secrétaire d’Etat » Christian Blanc.

Il demande enfin que le projet de loi « définisse clairement les contributions financières des différents acteurs afin que ce ne soit pas le contribuable francilien qui fasse les frais d’une fuite en avant du gouvernement ».

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :