Grand Paris : les études préalables vont être lancées « sans attendre »

©Le Moniteur,revue en ligne, tous droits réservés

Article de J-Ph D

Première réunion interministérielle sur le Grand Paris, le 28 juillet dernier. Photo : Matignon.

Première réunion interministérielle sur le Grand Paris, le 28 juillet dernier. Photo : Matignon.

L’objectif est un début des travaux du projet d’infrastructure en 2012 pour la mise en service de premiers tronçons en 2017, selon le calendrier attendu par le président de la République.

Dans un premier temps, le projet de loi sur le Grand Paris préparé par Christian Blanc sera transmis aux collectivités territoriales pour une concertation « au cours du mois de septembre, avant son adoption par le Conseil des ministres », a annoncé jeudi Matignon, à l’issue d’une réunion interministérielle.

Selon Matignon, « Christian Blanc lancera sans attendre les études préalables relatives au schéma de transports, en vue d’un débat public début 2010 ». Le communiqué précise que « ces études seront engagées en s’appuyant sur l’expertise de la RATP ». Par ailleurs, afin d’accélérer les schémas directeurs des RER C et D et les études relatives à Eole, le préfet de la région Ile-de-France a été mandaté pour mettre en place avec le Conseil régional, le plan d’urgence RER souhaité par le président de la République. En particulier, un comité de pilotage sera mis en place pour préparer le débat public sur le prolongement à l’ouest du RER E (Eole).

Côté gouvernance, les grandes lignes sont arrêtées, notamment la création d’un établissement public chargée de la maîtrise d’ouvrage des grandes infrastructures de transports. Ce sera également des établissements publics qui assureront la maîtrise d’ouvrage des grandes zones à aménager. Par ailleurs, pour accélérer le mouvement, des procédures de dérogation aux règles d’urbanismes sont envisagées autour des gares. L’Etat pourrait même se réserver la maîtrise foncière.

Côté financement, peu de nouveau. Les premières pistes pour les transports seront « esquissées à l’issue de la remise du rapport final de Gilles Carrez, prévue en septembre ». Le Premier ministre a souligné « l’intérêt d’une approche globale des coûts (investissement et exploitation) et d’une réalisation programmée à un rythme soutenu » du schéma de transports du futur Grand Paris.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :