L’esquisse élyséenne du Grand Paris

© Le Point, 2009, Bruno Monier-Vinard

© Montage lepoint.fr

Transports, logement, université, écologie… Nicolas Sarkozy a dévoilé les grandes lignes du Grand Paris à venir.

Une ville monde, exemplaire, moderne, écologique… Nicolas Sarkozy a dévoilé sa vision du Grand Paris et tracé ses premiers contours officiels. Puisant dans la boîte à idées des dix projets d’urbanisme désormais exposés à la Cité de l’architecture, le chef de l’État a désigné l’axe prioritaire de ce gigantesque chantier : une refonte du réseau des transports franciliens, représentant un investissement de 35 milliards d’euros, et des travaux étalés sur dix ans, financés en partie par des partenariats de type public-privé (PPP). Favorable à une dérèglementation du droit de l’urbanisme, et à une ville polycentrique, il ouvre ainsi la porte à la construction de tours écologiques le long de la Seine et des nouveaux pôles d’activités économiques. Voici les grandes lignes de son dessein.

Transports

Création d’un métro automatique rapide de 130 kilomètres. En partie aérien et fonctionnant 24 heures sur 24, ce « grand huit » desservirait dix grands pôles d’activité : Roissy, Le Bourget, Saint-Denis-Pleyel, La Défense, Versailles, Saclay, Massy, Orly, Villejuif, Descartes-Noisy, Clichy-Montfermeil

– Prolongation de la ligne Éole (Saint-Lazare jusqu’à La Défense) et de la ligne 14 (jusqu’à Roissy et Villejuif)

– Dépôt d’un projet de loi en octobre pour que les travaux prévus sur 10 ans puissent démarrer avant 2012.

Logement

– Construction de 70.000 nouveaux logements par an dans la métropole parisienne, soit le double d’aujourd’hui

– Libérer l’offre foncière

– Déréglementer le droit de l’urbanisme et élever les coefficients d’occupation des sols

– Permettre aux propriétaires d’agrandir leur maison individuelle

– Densifier l’habitat de certaines zones.

Université

Investir 850 millions d’euros pour le futur campus scientifique et technologique du plateau de Saclay.

Écologie

– Créer une nouvelle forêt dans le cône de bruit de l’aéroport de Roissy (un million d’arbres plantés)

– Privilégier les technologies performantes sur le plan énergétique des constructions

– Mettre en place des poumons verts en coeur de ville (trames vertes, toitures végétalisées…).

Seine

Faire du Havre le futur port du Grand Paris et de la Seine, l’axe nourricier de la métropole.

Intra-muros

Implantation de la Cité judiciaire aux Batignolles (17e) et de la Cité de la Défense nationale à Ballard (15e).

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :