Refaire de Paris «une capitale de la création et des arts»

Claire Bommelaer, © Le Figaro

Le président de la République a mis les architectes à l’honneur de son projet pour le Grand Paris.

Pa de Grand Paris sans culture, sans arts et sans architecture. Évitant d’opposer «l’art à la technique, les architectes aux ingénieurs», le chef de l’État n’a pas hésité à parler du «beau». «On peut construire haut, on peut construire bas, on peut construire petit ou construire grand, pourvu que ce soit beau», a-t-il déclaré, ajoutant que «la seule chose condamnable, c’est la laideur».

Après avoir demandé à dix équipes internationales d’architectes et d’urbanistes de faire des propositions sur ce que pourrait être la grande métropole de l’après-Kyoto, Nicolas Sarkozy a indiqué qu’une suite serait donnée à leurs travaux. Dans un «atelier international», les dix seront associées aux futurs projets d’aménagement, sous l’égide des collectivités et de l’État.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :