Nicolas Sarkozy : « Nous allons faire le Grand Paris en 10 ans »

©Le Moniteur,revue en ligne, tous droits réservés.

© AFP "La crise, c'est l'opportunité de faire des grands projets" a déclaré Nicolas Sarkozy.

© AFP "La crise, c'est l'opportunité de faire des grands projets" a déclaré Nicolas Sarkozy.

Nicolas Sarkozy a mis son projet sur le Grand Paris au coeur de son dispositif de relance et il veut aller vite. Très vite. « Je souhaite que les travaux démarrent avant 2012 » a-t-il déclaré lors de l’inauguration l’exposition sur les travaux des dix équipes ayant planché sur l’aménagement de la région-capitale.

Le calendrier est très serré. Concrètement, le président de la République a annoncé qu’un projet de loi serait déposé en octobre sur le volet transport dont l’investissement porte sur quelque 35 milliards d’euros et qui aura recours à la formule du partenariat public-privé (PPP). « Si l’on veut que les travaux démarrent avant 2012, il faut qu’avant la fin de l’année, une loi fixe les modalités de la maîtrise d’ouvrage, les outils juridiques et les moyens de financement », a-t-il déclaré.
Il a par ailleurs confié à Gilles Carrez, maire du Perreux-sur-Marne (Val-de-Marne) et rapporteur général du budget à l’Assemblée nationale, « la mission de (lui) faire des propositions » sur le financement des transports.

Le chef de l’Etat a confirmé la création d' »un nouveau système de transport automatique rapide à grande capacité de 130 km qui permettra de relier les grandes polarités urbaines de demain ». Il a toutefois précisé que ce projet était encore à l’état de « schéma de principe ». Devançant les critiques sur un projet initial en majorité souterrain, le président de la République a souhaité que ce futur métro soit aérien « là où c’est possible.

Outre le volet transport, le président de la République souhaite élargir le débat et en organisant des « Etats généraux du Grand Paris » dés le début de l’année prochaine. En matière d’architecture, le président a souhaité que le travail de la consultation se poursuive et a lancé l’idée d’un atelier international en commun avec l’Apur. Enfin, le président de la République veut faire du Grand Paris un modèle du genre et pour le faire savoir, il a imaginé organiser un forum mondial des villes, qui se tiendrait tout les 4 ans… à Paris bien sûr.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :