35 milliards d’Euros pour les transports du Grand Paris

29.04.2009©Danielle Birck, RFI

Nicolas Sarkozy a inauguré ce mercredi 29 avril 2009 dans la capitale l’exposition de la Cité de l’architecture et du patrimoine où sont présentés les travaux issus de la consultation internationale lancée il y a deux ans sur le Grand Paris. Dix projets au total, destinés à alimenter la réflexion sur la ville de demain.

Le président a donné la priorité aux transports en annonçant un programme d’investissements de 35 milliards d’Euros dans ce domaine en Ile-de-France. Nicolas Sarkozy a émis le souhait que les travaux du Grand Paris soient lancés en 2012 pour une durée de 10 ans. Un projet teinté d’enjeux politiques.

Pour Nicolas Sarkozy, ce chantier colossal constitue ses Grands Travaux. En présentant ce mercredi les contours de la métropole du XXIe siècle, le président a surtout insisté sur le plan transport qui devrait changer et simplifier la vie des Franciliens. Coût prévu, donc : 35 milliards d’euros, une partie allant au métro de 130 km de long, en boucle autour de Paris, défendu par Christian Blanc, le secrétaire d’Etat à la Région Capitale. Nicolas Sarkozy a annoncé qu’un projet de loi serait déposé à ce sujet en octobre prochain.

Dans son discours à la Cité de l’architecture et du patrimoine, le chef de l’Etat a également annoncé la construction de 70 000 logements supplémentaires par an, c’est à dire le double du rythme actuel, grâce à un assouplissement de la législation en matière de foncier. Notamment en élevant le coéficcient d’occupation des sols et en permettant auxx propriétaires de maisons individuelles de s’aggrandir. Pour aller dans le même sens Nicolas Sarkozy n’a pas exclu la construction de tours « si elles s’inscrivent harmonieusement dans le paysage urbain », a-t-il déclaré.

Il a aussi annoncé que la future « cité judiciaire  » de Paris serait installée « aux Batignolles » dans le XVIIe arrondissement, dont la mairie est détenue par l’UMP. Le XIIIe arrondissement (mairie socialiste) et son nouveau quartier Paris Rive Gauche avait été précédemment pressentis.

Les enjeux du Grand Paris sont complexes et mettent en jeu les rapports de force politiques pour le contrôle d’une région qui est la plus riche de France.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :