Transports: Sarkozy devrait valider le projet de métro « Grand Huit » autour de Paris

© Le Point, 2009

Nicolas Sarkozy devrait valider mercredi le projet de métro du secrétaire d’Etat Christian Blanc autour de Paris reliant des pôles économiques, dit « Grand huit », qui coûtera 14 ou 15 milliards d’euros, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

Cette ligne automatique, dite « ligne du Grand Paris », sera plus éloignée de Paris que le projet Arc-Express-Métrophérique de la RATP et de la région Ile-de-France.

Elle devrait passer par Le Bourget, Noisy-le-Grand, Chelles, Créteil, Orly, Massy, Saclay, Versailles, la Plaine-Saint-Denis et La Défense.

Roissy-Plaine de France serait reliée à Paris par le projet CDG-Express et la ligne B du RER.

La ligne du Grand Paris sera financée par un partenariat public-privé (PPP), selon ces sources des milieux économiques et politiques régionaux.

Selon le secrétaire d’Etat Christian Blanc, qui juge trop faible le taux de croissance économique de la région-capitale, il est possible de réaliser cette ligne en 10 à 12 ans.

Par ailleurs, M. Sarkozy devrait donner son feu vert à un plan d’urgence pour les transports franciliens, reprenant des éléments du plan de mobilisation du président PS du conseil régional d’Ile-de-France Jean-Paul Huchon (PS), qui porterait sur un montant de 6 à 8 milliards d’euros.

Ce plan prévoit la modernisation des lignes RER B, C et D (environ 3 milliards), le prolongation de la ligne RER E (Eole) jusqu’à La Défense (environ 2 milliards) et la rénovation de voies et du matériel roulant, en particulier pour le RER A.

Le total du projet serait compris entre 20 et 23 milliards d’euros.

Jusqu’à présent, M. Blanc avait avancé une fourchette de 15 à 20 milliards pour son projet, dont il avait dit qu’il serait essentiellement souterrain, et M. Huchon avait présenté un plan de 18 milliards d’euros (dont un milliard environ pour la désaturation de la ligne 13 et 6 milliards pour Arc Express), financé à hauteur de 12 milliards par les collectivités locales.

M. Huchon demandait une aide de 6 milliards à l’Etat.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :