«L’occasion pour les Franciliens de réfléchir sur leur cité de demain»

Propos recueillis par C. B., © Le Figaro

Le président de la Cité de l’architecture, François de Mazières, dévoile l’exposition inédite que son établissement accueille.

LE FIGARO. – Vous inaugurez, demain, une exposition sur le Grand Paris. Que pourra-t-on y voir ?

François de Mazières. – Les dix cabinets d’architectes qui ont été chargés de réfléchir sur le Grand Paris vont exposer des maquettes, projeter des films ou présenter des photos sur leur projet. Ils ont un espace défini, le même pour chacun, mais sont totalement libres de la manière de présenter leur travail. J’ai proposé d’exposer tous leurs travaux dans la grande galerie des moulages : une salle magnifique donnant sur la tour Eiffel, avec des plafonds de 12 mètres de hauteur. Au milieu de ce qui fait le patrimoine français, le public pourra voir des projets résolument tournés vers l’avenir. Tout un symbole !

Combien de visiteurs attendez-vous ?

Le Grand Paris intéresse : on donne là l’occasion aux Franciliens de réfléchir sur leur cité de demain. Une forte communication sera faite autour de cette exposition pour la rendre la plus populaire possible. C’est une occasion unique pour les visiteurs de découvrir leur urbanisme et, pour certains d’entre eux, la Cité de l’architecture et du patrimoine.

Nicolas Sarkozy vient l’inaugurer. Votre exposition devient plus politique…

Dans ce dossier du Grand Paris, il faut bien que le politique prenne la main et ­décide de la conduite du projet. Ce n’est pas un concours d’architectes, il n’y aura pas un modèle unique : le président de la République pourra s’inspirer de toutes les propositions et donner un objectif. Déjà, des lignes forces se dégagent de tous les projets : le mariage entre la nature et la ville, la nécessité d’améliorer les transports, une meilleure utilisation des voies navigables, ou la création de pôles autour de Paris.

Après l’exposition, quels sont vos projets pour la Cité ?


Le 12 mai, nous aurons pour six mois une exposition sur l’habitat écologique. Avant l’été sera inaugurée une autre exposition sur les nouveaux logements sociaux et, en fin d’année, une monographie sur Claude Parent scénographiée par Jean Nouvel. Enfin, l’année prochaine, nous prévoyons d’organiser une exposition de taille plus modeste sur l’architecte Jacques Androuet du Cerceau. Ensuite viendra l’architecture dans la bande dessinée.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :