Report du Grand Paris: « la sagesse l’a emporté » selon Braouezec (PCF)

© 2009, Le Point, APF

Le député PCF de Seine-Saint-Denis Patrick Braouezec, président de la communauté d’agglomération Plaine Commune (350.000 habitants) s’est félicité vendredi du report de la proposition du comité Balladur de Grand Paris, estimant que « la voix de la sagesse l’a emporté ».

Le président Nicolas Sarkozy a remis jeudi à plus tard l’examen de cette proposition du comité Balladur pour la réforme des collectivités locales.

« Une fois n’est pas coutume, la voix de la sagesse l’a emporté », « il faut maintenant prendre le temps de concerter », écrit dans un communiqué le président de la communauté d’agglomération Plaine Commune (huit villes de Seine-Saint-Denis au nord de Paris). 

Opposé à la fusion de Paris et des départements limitrophes (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne) dans un Grand Paris, le député souhaite que le travail de réflexion se poursuive « sur des territoires pertinents à partir de la logique d’intercommunalité », notamment dans le cadre des réflexions engagées autour de Bertrans Delanoë, maire PS de Paris, au sein du syndicat mixte d’études Paris Métropole.

Très déçu au contraire, le maire communiste de Sevran, Stéphane Gatignon, l’un des rares élus de gauche favorable à l’émergence d’un Grand Paris capable selon lui de résorber les inégalités de territoires, écrit que « le statu quo est le pire des scénarios », « mortifère ».

M. Gatignon appelle à la constitution d’un « véritable pouvoir métropolitain », avec gouvernement et assemblée locale, et la « supression de tous les syndicats intercommunaux ».

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :