Grand Paris: « Rien n’est abandonné », assure Patrick Devedjian

© 2009, Le Point, AFP

Le président du Conseil général des Hauts-de-Seine, Patrick Devedjian, assure dans le Figaro à paraître samedi que « rien n’est abandonné » des propositions du Comité Balladur sur le Grand Paris, et préconise une consultation des Franciliens sur ce projet.

« Le président de la République a simplement voulu donner du temps à la réflexion », ajoute-t-il, et « nous attendons notamment les conclusions » du secrétaire d’Etat au Développement de la région-capitale, Christian Blanc.

Il note que « la plupart des collectivités » de la région parisienne « se sont déjà lancées dans un processus de simplification » en développant des intercommunalités.

Le rapport Balladur « invite à le poursuivre à son terme partout en France et il a raison. Mais « il propose le contraire pour le Grand Paris en les faisant disparaître et en centralisant la gouvernance », et « cela mérite réflexion », selon M. Devedjian.

Il rappelle qu’il préfère « une coordination étroite entre les départements et la Région », proposée initialement par Nicolas Sarkozy, à la proposition très controversée du Comité Balladur d’une fusion de Paris et de la petite couronne.

Il reconnaît que le débat sera « bien sûr passionné », pendant la campagne des régionales mais ajoute que la discussion « se poursuivra bien après », notamment dans le cadre de Paris Métropole.

Si un projet émerge, les Franciliens seront-ils consultés? « Cela me paraît essentiel d’autant qu’au-delà de la simple gouvernance », ils attendent « qu’on leur apporte des solutions aux problèmes prioritaires de transports et de logement, qui n’ont pas été traités par le comité Balladur ».

Nicolas Sarkozy a différé le débat sur le Grand Paris, dans l’attente des réflexions de M. Blanc, et des architectes et urbanistes dont il a sollicité l’avis.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :