Le “Grand Paris” de Georges Benoit-Lévy (1880-1971) : de l’extension à la dilution

© Revue Urbanisme n°364,  extrait de l’ article de Mayalène Guelton, historienne.

Figure incontournable de l’importation en France de la cité-jardin et de la cité linéaire, le propagandiste Georges Benoit-Lévy a également participé, dès le début du xxe siècle, aux débats sur la notion émergente de planification urbaine, faisant rapidement de l’aménagement de la capitale française et de sa région le terrain privilégié de ses réflexions. Si, avant la Première Guerre mondiale, ses propositions sont assez représentatives des idées formulées à l’époque par les tenants de la réforme urbaine, elles apparaissent, durant l’entre-deux-guerres, en décalage avec le discours urbaniste ambiant.

Couverture de l’ouvrage Paris s’étend…. Il s’agit de la perspective à vol d’oiseau due à E. Alix représentant le tracé du boulevard de la Porte Maillot à la forêt de Saint-Germain projeté par Léon Francq en 1902.

Couverture de l’ouvrage Paris s’étend…. Il s’agit de la perspective à vol d’oiseau due à E. Alix représentant le tracé du boulevard de la Porte Maillot à la forêt de Saint-Germain projeté par Léon Francq en 1902.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :