Le « Grand Paris » de Christian Blanc ne fait pas l’unanimité

© Le Moniteur

Le « Grand Paris » de Christian Blanc ne fait pas l’unanimité (réactions audios)

Interrogé par la commission économique de l’Assemblée nationale sur la pertinence du métrophérique destiné à décongestionner le trafic intra-muros, le secrétaire d’Etat chargé du développement de la Région capitale a estimé que « le projet de la RATP aurait été très bien il y a 15 ans, mais aujourd’hui, il faut faire ce que l’on aura besoin dans 15 ans ».26/09/2008

Ce projet, rebaptisé Arc Express par le président de la région Ile-de-France, vise à creuser une rocade de 50 km de métro souterrain automatique autour de Paris. Son coût est estimé à 6 milliards d’euros.
Le président de la RATP, Pierre Mongin, a défendu le projet en précisant que Métrophérique serait articulé par des liaisons directes et rapides avec les pôles de développement d’Ile-de-France (Roissy-Charles de Gaulle, le plateau de Saclay et Orly, la plaine Saint-Denis..). Il permettrait de transporter un million de voyageurs par jour, réduira de 160.000 voitures le trafic quotidien dans la capitale, soit une économie de 100.000 à 200.000 tonnes de CO2, épargnera 15 à 20 minutes de temps de trajet par voyageur, valorisera les territoires et entraînera la création de 3.000 à 5.000 emplois pendant au moins cinq ans, a-t-il affirmé.
Relevant que l’article 13 du projet de loi sur le Grenelle a inscrit le principe d’un projet de rocade métro en région parisienne, M. Mongin a souhaité que « ce projet passe par une déclaration d’intérêt public de type législatif, et non réglementaire, pour lui donner toute la force juridique et politique nécessaire ».

Christian Blanc qui au cours de cette audition a également enterré le projet de rocade ferroviaire de la SNCF mise au contraire sur les projets routiers existants. « La priorité est d’achever l’autoroute la Francilienne à l’ouest de Paris et on ne pourra pas faire les deux pour des raisons financières » a-t-il assuré selon Le Parisien.
En attendant de rendre public son schéma de transport en île de France, début 2009, il a prévenu que le développement du plateau de Saclay (91) sera au rang des priorités.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :