Schéma directeur de la region Île-de-France 2008

sdrif-carte-copy1









 

 

La Région adopte son projet de schéma directeur

Le projet de Schéma directeur de la Région Île-de-France (Sdrif) dans sa version définitive a été adopté par l’assemblée régionale le 25 septembre.

Le 25 septembre, après une journée de débats, le projet de Schéma directeur de la région Île-de-France (Sdrif), document-cadre de référence pour l’aménagement et le développement de la région d’ici à 2030, a été adopté par le conseil régional. Le texte a été voté par 148 voix contre 58.

Un document-cadre

Le Sdrif est un document de planification décisif pour l’avenir de l’Île-de-France. À partir d’une vision stratégique à 20 ans du développement de la région, il fait des choix d’organisation de l’espace régional pour résoudre la crise du logement, développer les transports publics, accompagner de nouveaux pôles de développement et d’emplois, préserver l’environnement et améliorer les cadre de vie.

Des objectifs précis

Pour favoriser l’égalité sociale et territoriale, anticiper les mutations climatiques et développer le dynamisme et l’attractivité de la Région, le Sdrif vise plusieurs objectifs parmi lesquels :
– créer 700.000 emplois d’ici à 2030 en développant les pôles économiques majeurs et en modernisant les quartiers d’affaires centraux ;
– construire 60.000 logements par an tout en préservant les espaces naturels et agricoles. Et avec le souhait que les collectivités tendent vers 30 % de logements sociaux (23 % actuellement en moyenne).
– développer les transports en commun et privilégier les liaisons de banlieue à banlieue. Projet phare : le réseau de banlieue à banlieue en moyenne couronne appelé Arc-Express. De nombreux projets qui font l’objet du plan de mobilisation pour les transports lancé en juin sont recensés dans le projet de Sdrif (prolongations de lignes, dédoublement de la ligne de métro 13…)

Des étapes décisives

Une première mouture du projet avait été adoptée par le conseil régional en février 2007 avant d’être soumise à l’État, aux départements, au Conseil économique et social de la Région ainsi qu’aux chambres consulaires. Une vaste enquête publique de deux mois, a abouti en juin à un avis favorable assorti de quatre réserves et quinze recommandations, que la Région a pris en compte pour élaborer sa version amendée.

Prochaine étape : l’État devra approuver par décret, en Conseil d’État, le projet de Sdrif adopté par l’assemblée régionale.

Le rapport du projet de Sdrif en ligne

Couverture (375 Ko)

Partie 1 (2,3 Mo)

Partie 2 (28 Mo)

Partie 3 (36 Mo)

Partie 4 (18 Mo)

Partie 5 (13 Mo)

Partie 6 (1,7 Mo)


L’évaluation environnementale

Couverture (345 Ko)

Partie 1 (3,8 Mo)

Partie 2 (2,8 Mo)

Partie 3 (0,9 Mo)

La carte de destination générale des différentes parties du territoire (2,6 Mo)

 

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :