Grand Paris : la Seine-Saint-Denis entre dans le débat

Article non signé © Le Parisien, tous droits réservés

TROIS heures de débat, 20 interventions et des lignes directrices que l’on retrouvera sans doute dans la déclaration commune des présidents de conseils généraux franciliens de gauche. Le Conseil général de Seine-Saint-Denis a planché hier sur le Grand Paris. Et posé ses conditions. Premièrement, pas de nouvelles structures « usines à gaz ». Presque tous les Conseillers généraux ont défendu hier la « pertinence » de l’échelon départemental . Au centre des débats également, la nécessaire égalité fiscale entre Paris et les autres départements, pour mettre fin à l’« égoïsme territorial ». Enfin, pour parvenir à plus d’efficacité et de coopération, Claude Bartolone propose de transformer la Conférence métropolitaine, qui réunit Paris et les communes limitrophes, en « syndicat d’étude et de programmation » pour planifier des projets « sur un mode démocratique et décentralisé ».

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :