M. Fillon reproche à M. Huchon un manque d’ambition économique

ÎLE-DE-FRANCE PROJET DE SCHÉMA DIRECTEUR DE LA RÉGION

APRÈS Nicolas Sarkozy, François Fillon confirme la volonté de l’Etat de reprendre en main le destin de l’Ile-de-France. Une semaine après que le président a convié à l’Elysée une pléiade d’architectes pour leur confier la mission de dessiner le Grand Paris, le premier ministre a adressé, mardi 10 juin, une lettre au président socialiste de la région, Jean-Paul Huchon, dans laquelle il lui reproche de porter  » une vision d’une région urbaine en recul, en repli, qui n’est pas celle d’une métropole du plein emploi « . Dans ce courrier, que Le Monde s’est procuré, M. Fillon déplore le manque d' » ambition  » du projet de schéma directeur de l’Ile-de-France (SDRIF) élaboré par la région.  » Le gouvernement n’envisage pas d’approuver le document dans sa version actuelle « , indique le premier ministre.

Son refus se justifie, à ses yeux, par le  » modeste objectif  » de croissance annuelle  » de 2 %  » prévu par le SDRIF et la  » perspective  » de création  » de 28 000 emplois  » par an. Le premier ministre rappelle que la croissance francilienne était de 2,4 % entre 1995 et 2002 et que  » depuis plusieurs années, l’Ile-de-France enregistre entre 40 000 et 70 000 emplois nouveaux annuels « .

Faisant état de  » divergences  » portant notamment sur l’aéroport de Roissy, que M. Sarkozy veut développer alors que la Région défend le principe d’un  » couvre feu  » la nuit, M. Fillon rappelle à M. Huchon qu’il appartiendra désormais à Christian Blanc, secrétaire d’Etat au développement de la région capitale,  » d’élaborer pour la région parisienne une vision fondée sur une ambition beaucoup plus forte en matière de développement économique « . La Région ne sera donc plus pilote en matière d’aménagement : le premier ministre indique qu’elle sera associée à un  » travail partenarial  » mené par M. Blanc. M. Fillon conteste aussi  » les orientations très contraignantes  » pour les communes du Sdrif en matière de logement.

Le courrier du premier ministre est parvenu à M. Huchon alors que ce dernier espérait recevoir, mercredi, un  » avis favorable  » de la commission d’enquête publique appelée à se prononcer sur la copie régionale avant sa rédaction définitive.

  • Béatrice Jérôme
Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :