Agglomération. A chacun son Grand Paris

 Nathalie Segaunes, Le Parisien, 9 avril 2008, © Tous droits réservés

Toutes les fées se penchent sur l’avenir du Grand Paris. De Christian Blanc, secrétaire d’Etat chargé de la Région capitale, aux conseillers régionaux de tous bords. Inattendu, le rapport du sénateur Dallier nourrit le débat.

Pas une semaine sans une contribution au débat sur le Grand Paris ! Après le rapport de la commission Planchou, au conseil régional d’Ile-de-France, la semaine dernière, voici celui du sénateur Dallier ! Maire des Pavillons-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), Philippe Dallier, 45 ans, rend publiques aujourd’hui les conclusions de son rapport sur le Grand Paris, réalisé au nom de l’Observatoire de la décentralisation. « Londres n’aurait pas obtenu l’organisation des JO de 2012 sans la création du Grand Londres », expliquait-il en janvier à la sénatrice Elizabeth Meek, qui occupait les fonctions de « préfet » du Grand Londres. Partant du principe que « la gouvernance en Ile-de-France a besoin d’une vraie rupture », le sénateur Dallier taille en pièces toutes les hypothèses sauf une : celle d’un Grand Paris qui « se substitue aux quatre départements de la petite couronne ». Il aura l’occasion de confronter sa proposition à celle de Roger Karoutchi, président du groupe UMP au conseil régional d’Ile-de-France, qui organise le 14 avril sur le sujet une réunion avec tous les élus d’Ile-de-France. Le conseil régional débattra à son tour, le 17 avril, du Grand Paris. Tandis que Christian Blanc, secrétaire d’Etat au Développement de la région capitale, poursuit ses consultations…

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :