Sarkozy remanie a minima et garde le cap du changement

Claire Bommelaer, ©  Le Figaro

[…] Le «Grand Paris» à Christian Blanc
À côté de ces deux nouvelles priorités, Sarkozy a comblé des lacunes. L’ex-PS Éric Besson, déjà chargé de la Prospective, prend du galon avec l’Économie numérique. Alain Marleix quitte les Anciens Combattants pour les Collectivités territoriales. Un poste taillé sur mesure pour le «monsieur Élections» de l’UMP qui pourra, sous l’autorité du ministre de l’Intérieur, s’atteler au redécoupage des circonscriptions législatives.

Un secrétariat d’État chargé du Développement de la région capitale le fameux dossier du Grand Paris est confié au député Nouveau Centre des Yvelines Christian Blanc. L’ancien président de la SNCF, Anne-Marie Idrac, revient en politique pour s’occuper du Commerce extérieur. Elle remplace Hervé Novelli qui récupère le Tourisme en gardant les PME. Autre recrue, le député maire de Vesoul, Alain Joyandet, chargé de la Coopération et de la Francophonie. Il remplace Jean-Marie Bockel, muté aux Anciens Combattants. Ce ministre d’ouverture, réélu maire de Mulhouse dimanche, apparaît comme le perdant de ce mini-remanienemt.

Le secrétariat d’État à l’Outre-Mer, laissé vacant par Christian Estrosi après son élection à la mairie de Nice, est attribué à Yves Jégo, porte-parole de l’UMP. Une récompense pour son soutien inconditionnel au chef de l’État. Mercredi matin, tous les secrétaires d’État seront présents à l’Élysée.

[…]
Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :