Interview de Philippe Dallier (UMP), rapporteur au Sénat d’une étude sur le Grand Paris

© Prise-directe, par Mustapha Sandid,

« Le grand Paris pourrait apporter un meilleur partage des ressources financières entre l’Ouest et l’Est parsien »
Constat de Philippe Dallier, Sénateur-Maire des Pavillons-sous-bois (93) : la superposition des centres de décision (ville, intercommunalité, département, région) empêche toute politique efficace concernant le logement, les transports et l’emploi dans la proche couronne de Paris (le 93, le 94 et le 92) . Pour remédier au problème, il propose de créer un nouveau territoire -le Grand Paris-, et d’en suprimer d’autres -les départements-, qu’il juge inutiles. Pourquoi pas, mais l’idée est-elle réalisable ? Patrick Devedjian, président du Conseil Général des Hauts-de-Seine, sera-t-il prêt à partager le magot de taxe professionnelle de son 9-2 avec le 9-3 ? Selon Philippe Dallier, une décision devra être prise à l’horizon 2010, c’est à dire un peu avant les élections régionales. Et seul le Président de la République sera en mesure de l’impulser. Ce même président qui a donné son soutien à la création du Grand Paris dans sa dernière conférence de presse, mais qui en même temps ne voulait pas en entendre parler lorsqu’il était président des Hauts-de-Seine.

voir l’interview

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :