Grand Paris : Sarkozy change de ton

10.01.2008©Europe 1

Alors que Nicolas Sarkozy avait annoncé mardi qu’il entendait s’impliquer personnellement dans le chantier du « Grand Paris » pour que la capitale redevienne la plus belle ville du monde, il a assuré mercredi qu’il ne le ferait pas contre « Paris et ses élus ». « Ca prouve qu’on se comprend mieux », a lâché Bertrand Delanoë aux voeux présentés à l’Elysée.

Nicolas Sarkozy a présenté ses voeux mercredi soir aux parlementaires et au Conseil de Paris. On attendait de voir quel échange il aurait avec le maire de Paris après la charge qu’il avait menée contre lui au cours de sa conférence de presse, avec en toile de fond les prochaines municipales.

Le président de la république a assuré Bertrand Delanoë, assis au premier rang, que son projet de « Grand Paris » ne se ferait pas « contre Paris » ni « contre ses élus ». La veille, il avait annoncé qu’il entendait s’impliquer personnellement dans le chantier du « Grand Paris » pour que la capitale redevienne la plus belle ville du monde.

Autre fleur faite au maire de Paris : le chef de l’Etat a renouvelé son soutien au projet de M. Delanoë sur la construction de tours à Paris. « Si on raisonnait avec les critères d’aujourd’hui, on n’aurait pas eu la Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe, la Défense », a déclaré M. Sarkozy.

Bertrand Delanoë n’a pas caché sa satisfaction. « J’ai préféré ce que j’ai entendu aujourd’hui, ça prouve qu’on se comprend mieux ». Le socialiste Patrick Bloche va encore plus loin : « Ce qui nous réjouit aujourd’hui c’est que Nicolas Sarkozy s’est adressé à Bertrand Delanoë comme s’il était déjà réélu maire de Paris. Nous le remercions pour cette attention, nous ne lui en demandons pas tant ».

Françoise de Panafieu a pour sa part quitté l’Elysée sans faire de commentaire. A aucun moment Nicolas Sarkozy n’a cité dans son discours le nom de l’Adversaire UMP du maire de Paris.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :