Sarkozy propulse le Grand Paris dans la campagne

Sébastien Ramnoux et J.D.  © Le Parisien

Hier, au cours de sa première conférence de presse en tant que président de la République, Nicolas Sarkozy s’est emparé du thème du Grand Paris, promettant de « ne pas laisser s’enliser » ce projet et affirmant qu’il allait « s’impliquer personnellement dans ce chantier ». A l’approche des municipales, ce sujet s’annonce de plus en plus sensible entre la capitale et les villes voisines. En juin dernier, le chef de l’Etat s’était déjà prononcé en faveur d’une structure rassemblant les villes de la proche agglomération parisienne, afin de traiter les problématiques communes comme le logement ou les transports. Un discours qui avait été perçu comme une ingérence par le président (PS) de la région Jean-Paul Huchon. Le maire (PS) de Paris, Bertrand Delanoë, qui a déjà mis sur pied une conférence métropolitaine rassemblant une cinquantaine de communes, a toujours accepté de discuter du sujet.

Mais il a fait remarquer hier que depuis juin, le gouvernement « n’avait pris aucun contact avec les élus parisiens à ce sujet ».

Deux élus du département saluent l’initiative présidentielle Dans le département, deux élus de droite ont salué l’intervention du président. Claude Pernès, maire (Nouveau Centre) de Rosny-sous-Bois, et président de l’Association des maires de l’Ile-de-France, a bien noté son engagement d’impliquer les maires dans ce chantier. Sénateur-maire UMP des Pavillons-sous-Bois et chargé par le Sénat d’un rapport sur l’avenir institutionnel du « Grand Paris », Philippe Dallier a salué « l’engagement du chef de l’Etat » et se prononce en faveur d’« un projet ambitieux, notamment en matière de gouvernance et de solidarité ».

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :