« Grand Paris » : Nicolas Sarkozy chasse sur les terres de Delanoë

08.01.2008©Europe 1

Nicolas Sarkozy a promis mardi, au cours de sa conférence de presse, de « s’impliquer personnellement » dans le chantier du « Grand Paris », un projet censé relier la capitale et sa banlieue proche. Bertrand Delanoë, en campagne pour les prochaines municipales, a répliqué que « Paris métropole » était déjà en marche.

C’est un sujet de polémique récurrent entre le chef de l’Etat, ancien président du Conseil général des Hauts de Seine, et l’actuel maire de Paris aux ambitions nationales. En juin dernier déjà, Nicolas Sarkozy avait appelé à retrouver l’ambition d’un « Haussmann pour Paris » et d’un « de Gaulle » pour remodeler l’Ile-de-France. Le thème du « Grand Paris », qui prévoit de mieux relier la capitale à sa proche banlieue, est donc logiquement revenu dans sa conférence de presse de début d’année mardi. Mais il a résonné comme une charge contre Bertrand Delanoë à deux mois des élections municipales. La réplique ne s’est d’ailleurs pas faite attendre.

Alors que Nicolas Sarkozy s’est engagé à « s’impliquer personnellement » dans le chantier du « Grand Paris », Bertrand Delanoë a fait valoir dans un communiqué que « Paris métropole » était déjà « en marche ». « Je ne laisserai pas ce projet s’enliser, je ne laisserai personne le bloquer », a lancé le chef de l’Etat. »Depuis 2001, notre capitale a renoué avec le mouvement » et rompu avec des « décennies d’ignorance et de mépris à l’égard de ses voisins » a répliqué le maire socialiste de la capitale se disant prêt à une « véritable concertation ».

« Pour être crédible, le gouvernement devrait mettre les moyens financiers en face des constats du Grenelle de l’Environnement et appuyer enfin les efforts de la région en matière de transports », a estimé de son côté le président socialiste de la région Ile-de-France Jean-Paul Huchon.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :